Commerciaux : et si Twitter devenait votre allié de networking ?

charlottevActualités

Commerciaux Twitter

Si LinkedIn fait partie de tout outil utile à la mise en relation, les commerciaux se servent peu voire pas du tout de Twitter. Pour autant, l’oiseau bleu s’avère être un allié précieux !

Il n’est pas évident d’apercevoir l’usage professionnel de Twitter, pourtant le réseau social n’en est pas moins un facilitateur de relations humaines.

Pour certains commerciaux, Twitter change complètement la façon de vendre. Car il faut créer d’abord des relations, parce que créer un contact pour tout de suite faire un business, cela n’existe plus. Quand le téléphone reste une manière trop intrusive de contacter les clients, Twitter permet d’abord de mieux les connaître et les comprendre. Rester en contact avec une personne peut permettre de développer un projet mais dans un second temps, en prenant justement le temps. Il y a donc dans ce processus une place toute particulière accordé à la relation humaine, que l’on ne retrouvera pas dans une action de prospection classique.

Pour cela, il faut travailler sa ligne éditoriale, cibler ses cibles afin de pouvoir les attirer. On commence par relayer les communications de son employeur, les informations susceptibles d’intéresser la communauté ciblée, notamment l’intelligence artificielle. Mais on peut également partager des sujets moins « corporate », comme la condition des femmes, en revanche on évite de communiquer sur sa vie privée ou sur la politique. Et surtout, on essaie de tweeter plusieurs fois par semaine pour valoriser son expertise.

Pour d’autres commerciaux, le réseau social est un lieu qui aide à interagir avec son écosystème. Pas seulement les clients ou les prospects, mais également les partenaires, start-up et incubateurs. Bien entretenu, un compte Twitter permet de développer sa notoriété mais également de suivre les actualités de ses clients, que l’on peut relayer. En développant une vraie présence, on peut vite se construire une réputation par ricochet.

Il n’est pas obligatoire de ne s’exprimer qu’au nom de son entreprise. Partager ses valeurs, par exemple, peut être un moyen de se rapprocher de sa communauté, tout en « censurant » au maximum les informations trop privées. Il n’est pas forcément nécessaire de construire une stratégie de communication précise, être présent reste l’essentiel, surtout en tant que commercial, car le numérique disrupte les modes de communication en B to B, et aussi parce que Twitter permet de donner la parole à ses clients.

Enfin, d’autres commerciaux confient que ce réseau social permet d’être présent de manière plus ludique que le téléphone. Dans certains domaines comme le milieu bancaire et financier, il permet de vulgariser les informations, les rendre plus accessibles, plus attrayantes. La bonne idée peut également être de publier des informations plus légères, notamment via des dessins, pour sortir du côté plus institutionnel. Twitter confère une originalité, une fluidité et une instantanéité qu’on ne retrouvera pas forcément sur LinkedIn.7

 

Pour de plus amples informations sur les prestations et conseils d’OPTIMAL RH, n’hésitez pas à nous contacter.